•  

     

    Bonjour à toutes et tous

    Je m'accorde quelques temps pour vivre, écrire et méditer. Toute ma reconnaissance pour votre curiosité, votre intérêt et votre fidélité. Cordialement.


    votre commentaire
  • article sur mes rendez-vous d'écriture et de lecture

    Objet: article de l'Echo du Berry (Cher)

     

    Bonjour à toutes et tous,

    Je tente de faire mon nid dans le Cher depuis début juin dernier et mon époux l'a d'ailleurs bien consolidé et considérablement embelli. Me manquaient mes activités culturelles dans le domaine de l'écriture et la lecture puisque j'étais l'ancienne présidente et co-animatrice de l'association Nanterre PoéVie. ainsi que mes ami(e)s.

    Je vous le confie, pour respirer, pour m'exprimer en dehors des chemins et des champs, outre mon adhésion à quelques ateliers (photographie, carterie), j'avais besoin d'un peu plus de communication pour retrouver mes élans et favoriser l'échange en matière d'écriture ce qui n'est pas évident lorsqu'on est une "jeune retraitée" nouvellement berrichonne. J'espère que ce bel article dans le L'Echo du Berry interpellera quelques plumes dans les cantons voisins.

    Merci pour votre fidélité. Cordialement. Suzanne


    2 commentaires



  • 09062012687.jpg

    Bonjour à toutes et tous,

    Je remercie profondément Quichottine de son regard sur mon petit monde de papier.


    Alors comment vous dire mon bonheur d'avoir rempli mon "quichotrain" en partage?


    J'ai osé parce qu'avec les livres je suis... anormalement possessive. Dès la fin d'adolescence lors de mes premiers coups de foudre littéraires, j'ai eu un mauvais
     réflexe celui de l'exclusivité. Toi et moi, c'est-à-dire mon livre et moi, l'auteur et moi... Toi et moi et ma bibliothèque...


    J'en avais tant rêvé depuis le collège. Pas de place à la maison... c'était réglé mais c'était sans compter que le manque crée le désir, l'imagination, la perspective. Ce que je n'ai pas eu, je l'ai ardemment voulu. Chaque livre a sa place. Il y en a qui ont plus de trente ans et me suivront partout. Surtout les livres de poésie... 


    09062012685.jpg

    Cependant un bémol, j'ai les yeux plus grands que le rythme de ma lecture. Pendant toutes ces années au rythme de la famille et du travail, j'ai délaissé les pages sans perdre le goût de leurs présences tout près de moi. Des livres partout, sur mon bureau, dictionnaires et autres bréviaires indispensables à une meilleure expression ou un pansement immédiat contre l'oubli, dans notre chambre, sur mon petit meuble de chevet, deux ou trois pour le désir, la recherche, le réconfort... dans notre salon, protégés par des vitres: Ô Littré ! Ô Chagall et tous les beaux livres pour leurs couvertures glacées, parfois originales comme "La femme surréaliste" (collection Obliques), dans notre couloir, deux bibliothèques modestes qui passeraient presque inaperçues mais qui sont mes trésors de vie.

    Je suis lente à lire parce que je suis et poursuis plusieurs auteurs à la fois. Littérature, philosophie, poésie sont mes sources où je m'abreuve à nouveau chaque jour.  

    09062012684.jpg

    Pourquoi plusieurs? Question d'humeur? Question du silence entre moi et moi... Je ne prie pas alors il me reste les lignes, les paragraphes... Je suis actuellement sur "Terre des Hommes" de Saint-Exupéry. Je savoure chapitre par chapitre. Je ne peux le lire comme si prenais le TGL, le train grand de la Littérature!

    Pour finir, un aveu : j'ai un défaut é-nor-me... rarement je cherche à me distraire. Pourtant l'année dernière, en flânant dans une librairie alentour, je suis tombée alivreuse de "La Reine des Lectrices" d'Alan Bennet...

    Vous dire combien j'aime entrer dans un recueil de poésie et particulièrement lorsque j'ai apprivoisé le langage de leurs auteurs. C'est le cas avec mon amie Tibicine link qui est à l'origine de la création de mon blog et puis Nina link, Hauteclaire link, Anne le Sonneur link, Peneloop link et récemment Catheau link qui ont publiés poèmes, récits et contes pour le bonheur de quelques privilégié(e)s. Les découvrir, c'est s'ouvrir à leur sensibilité, à leur imaginaire, au langage de leur âme, interrogations, émotions, aux sons modulés, graves et légers de leurs couleurs profondes...


    Je vous invite à rendre visiter les "quichotrains". C'est une si bonne idée, ce voyage au coeur des livres aimés avec vous...

    Merci de votre constance...

    Suzâme

    (21/06/12) 

          Voici le lien pour découvrir l'article de Quichottine écrit à partir de quelques photos et témoignages que je lui avais transmis.

    http://quichottine.over-blog.com/article-le-train-des-livres-de-suzame-107121515.html

    Voici le lien sur une nouvelle écrite en avril 2011: "La Femme aux Livres" dont j'aimerais, si vous ne l'avez encore jamais lu, recevoir vos impressions.


    http://suzame-ecriture.over-blog.com/article-la-femme-aux-livres-inedit-70850574.html

     

    A lire absolument de "La lectrice soumise" de Jonas D.

    http://www.jonas-doinint.com/article-la-lectrice-soumise-79899632-comments.html#anchorComment


    19 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous,

     

    La mer m'appelle encore, cette fois-ci du côté de Noirmoutier pour une dizaine de jours. Je me dénude d'une partie de mon matériel d'expression et en premier mon ordinateur.

     

    Dans ma besace, un mini bureau de poche :

    Nécessaire de correspondance, cahier, bloc, notebook au cas où j'écrirais une nouvelle ou en terminerais une, deux ou trois livres de poésie principalement, un ou deux magazines plutôt littéraires.

     

    Et pourtant si vous saviez! Tous mes trésors en arrivant seront posés dans un endroit propice au coeur d'un gîte que je ne connais pas encore. Me  connaissant, si le temps m'y invite je marcherais à la découverte de la vie, aux aguets des couleurs, des oiseaux, des parfums...de la poésie manifeste,  attirée par la côte, ses plages et ses chemins douaniers. 

     

    Je me suis temporairement désinscrite à vos newsletters et articles et vous retrouverai avec bonheur.

     

    En mon absence, n'hésitez pas à circuler dans mon blog. Les catégories de textes sont variées. Jamais je n'ai autant développé mon écriture depuis sa création.

    J'ajoute que j'aime beaucoup participer aux défis d'écriture de quelques communautés parce qu'ils m'ouvrent de nouvelles et parfois insolites perspectives de textes  et que je cultive les instants où je vous commente et vous réponds souvent tardivement à vos commentaires.

    Je vous remercie de votre intérêt pour l'ensemble de mes écrits et pour l'échange si nourrissant que nous entretenons mutuellement.

    Cordialement.

    Suzâme
    (10/05/12)


    12 commentaires
  • 29-04-2012-18-41-25.jpg
    Couverture de mon carnet actuel


    Bonjour à toutes et tous,

    Avez-vous conservez vos cahiers, carnets et blocs d'écriture?

    Pas toujours des journaux intimes mais des lieux personnels, recueils de vos pensées, sentiments états d'âme, ils ont grandi avec vous depuis parfois l'enfance, ont accompagné, supporté votre adolescence et ont été soudainement abandonnés aux premiers événements de l'âge adulte.

    Aucune vérité dans mon observation parce qu'il est possible au contraire que vous ayez mûri avec vos écritures consignées, empilées dans vos tiroirs.


    29-04-2012-18-49-34.jpg

     Mon carnet actuel ouvert


    Pour témoigner en faveur de l'écriture "manuelle", je vous donne l'exemple de ce manuscrit, un vrai "torchon" hum, plutôt brouillon, n'est-ce pas?
    Et alors? Pourquoi castrerai-je ma plume sous prétexte que mon écriture est illisible, perturbée, émotive, j'y renoncerais?

    Il est évident que si je devais adresser une proposition à un éditeur, elle serait "tapuscrite". Mais pour soi, protéger cette intimité de l'acte d'écrire à même la feuille, n'est-ce pas important! Pourtant, ce devrait être naturel. Je sais que beaucoup d'entre nous ont laissé le manuscrit, ne supportant plus râtures et bavures et sont en osmose avec leur clavier et l'écran qui met tout propre, les semences de notre esprit créatif.

    Aujourd'hui je lutte contre ma tentation de saisir autrement mes instants.
    En marchant, j'ai découvert l'usage de mon téléphone portable et de ses notes actives. D'une main, en tenant la laisse de mon chien, je pense et sauvegarde en textoésies des instants poétiques, des idées de nouvelles et autres.
    Je me l'accorde.

    Chez moi, je privilégie le stylo, hélas rarement la plume mais j'accumule des archives que je considère, moi, illustre inconnue, comme la "génèse de mes écrits".
    Je vous encourage à sourire.
    En fait, ils sont seulement important pour moi. Souvent nés, précoces, frileux ou fièvreux, instables, noirs et bleus, vifs, impatients, mes poèmes sont là où nul à part moi-même, je vous le dis, n'irait les chercher sans pour cela qu'ils soient cachés.

    J'aimerais tant que dans vos commentaires, vous me parliez de vos habitudes et préférences en matière d'écriture.

    Très cordialement.

    Suzâme
    (04/05/12)

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique