• Si le vent te pousse

    Ô Pissenlit

    C’est que le temps

    Poursuit ton souffle

    Sur la mousse

    Te possède aussi

    S’essouffle sur les gens.

    C’est que fleurs

    Pierres et cœurs

    Portent ta douceur

    Sur le lit de l’instant.

     

    (4-16/11/18)


    2 commentaires
  • Ô chères feuilles mortes

    Si j'écoute vos couleurs

    Sur ce chemin sans porte

    J'écris le bruit de nos peurs.

     

    (15/10/18)

    *-*-*

    Les arbres se dépouillent

    Effeuillés comme éphémérides.

    Combien de feuilles reste-t-il

    Avant la fin des temps ?

     

    Nounedeb

    http://nounedeb.eklablog.com/

    *-*-*

     

    De sa tige elle se libère

    Plane et tourne dans l'air

    en robe couleur de bal

    l'automne est son carnaval

     

    Josette

    http://lacachetteajosette.blogspot.com/

    *-*-*

     

    Sur un tapis de sol

    elles déposent leurs dernières forces

    en un ultime bonsoir

    avant d'hiberner sous une couette blanche

     

    ABC

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/

     

    *-*-*

    La chanson des feuilles mortes
    Sous nos pas errants et distraits
    Craque et brise le souvenir
    du bois où chantait l'oiseau lyre

     

    Martine

    http://martinemrichard.fr/blog/ 

    *-*-*


    3 commentaires
  • Textoésies et vous : Quand l'ombre s'étend...

    Quand l’ombre s’étend

    Le soleil entend

    Les pas du temps.

     

    L’âme murmure

    Au-delà des murs

    Chemin d’azur.

     

    (22/07/2018)

    *-*-*

    *-*-*

    Mes pas sur le chemin

    Entonnent un refrain.

    Chasse au trésor,

    Bouillon de questions,

    Encore un effort,

    Et il pleut des réponses

    En or.

     

    Anélias

    http://anelias.e-monsite.com/blog/

    -*-*-

    Ombres sauvages
    Blanches ou noires
    Enjambent sans raison
    Les êtres et les choses
    Le chemin est parfois long
    Je ne vois que les couleurs du ciel
    Je n'entends que le bruit de la source
    Que le tic-tac du temps
    Que le tic-tac du temps....

    Marine D.

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/

    *-*-*

    Le temps de l'hiver, une autre écriture, d'autres lumières...

    Caro

    http://lesheuresdecoton.canalblog.com/

    *-*-*

    L'ombre porte

    nos rêves les plus fous

    au-delà de nous-même.

     

    ABC

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/

    *-*-*

    A l'ombre, on entend

    L'arbre mécontent

    Qui se plaint du vent.

     

    Ce n'est pas murmure

    C'est folie, qui dure

    Dans la démesure.

     

    Nounedeb

    http://nounedeb.eklablog.com/

    *-*-*

    A pas de géant

    au passé ou au présent

    - le soleil

     

    Josette

    http://lacachetteajosette.blogspot.com/

    *-*-*

    Sous le pont du temps l'onde de la vie

    Glisse au creux des heures

    Douce mélodie

    D'où vient-elle

    Où va-t-elle

    La question éternelle.

     

    Jean-Yves

     

     


    3 commentaires
  • Textoésies et vous : Scarabée

    Scarabée passe

    Qu’importe les impasses

    Scarabée pense

    Qu’importe les lances

    Scarabée dépassé

    Qu’importe le passé

    Scarabée à panse

    Sans apparence.

    (2/09/18)

    *-*-*

    Noir ou doré
    c'est le scarabée
    qui toujours pousse
    sa vie devant lui.

    Josette

    https://lacachetteajosette.blogspot.com/

    *-*-*

    Scarabée sur le sable

    Porte bonheur sac à dos

    Et bouse aux pattes

    La nuit tombe

    S’carapate

    Vient le soleil

    Il l’incarne.

    Isabelle Rondeaux

    *-*-*

    Amédée :

    Amédée bien aimé
    Gentil petit scarabée
    Arrête de gambader

    Amédée, Amédée
    À force de traverser
    Tu vas te faire écraser


    Amédée bien aimé
    Attention à l’échassier
    Cache-toi dans les fourrés

    Amédée, Amédée
    La pluie va tomber
    Cours vite t’abriter


    Amédée bien aimé
    Ton histoire est terminée
    Tu gis sur la chaussée

    ABC

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/

    *-*-*

    Le noir insecte rond

    Qui lorsqu'il est fâché

    Crache un jus écarlate?

    (Timarcha tenebricosa, appelé crache-sang)?

    Nounedeb

    http://nounedeb.eklablog.com/

    *-*-*

    Madame la scarabée bleue

    Est passée devant ma porte

    Pourpre étaient ses yeux

    Brunes étaient ses pattes

    Elle a sali mon paillasson

    Eructé son repas

    Déposé sa crotte

    Fait sa toilette

    Et enfin proprette

    Elle m'a laissé le nettoyage

    Sans ambages

    Elle est partie

    Faire son marché

    Comme si de rien n'était !

     

    Marine D.

    http://marinezou.blogspot.com/

     

    *-*-*

     

    Le regarder passer et la poésie se pose sur lui.

     

    Mansfield

    http://www.mansfield.fr/

     

    *-*-*

     

    Luisant scarabée noir

    Dur petit Sisyphe

    Qui roules ton rocher de terre

    Perfection d’un rond

    Transmuté en soleil

    Et l’on te célébrait

    Dans l’Egypte lointaine.

     

    Catheau 

    http://ex-libris.over-blog.com/

     


    4 commentaires
  • Textoésies et vous : soleil renversé

    Qui bouche l’horizon

    Qui louche sur les saisons

     

    Qui touche la terre

    Et se couche à l’envers

     

    L’œil rouge du soleil

     

    Suzâme

     

    (21/07/2018)

    *-*-*

    Tourne le soleil sous les yeux ronds des tournesols.

    Catheau

    http://ex-libris.over-blog.com/

    *-*-*

    O Soleil qui d'un trait de lumière illumine la nuit qui tombe et renverse nos âmes au plus profond...

    Marine D.

    http://marinezou.blogspot.com/

    *-*-*

    Tête à l'envers
    Sourire en coin
    Clin d’œil orange
    Du Sieur Soleil

    Martine

    http://martinemrichard.fr/blog/

    *-*-

    Clin d'œil

    bonsoir

    L'astre bâille

     

    Dernière révérence

    la terre s'incline

    et s'endort

     

    ABC

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/

    *-*-*

    La Terre a chaviré

    emportant le Soleil

    avec les tournesols

    d'un tournis endiablé.

     

    Nounedeb

    http://nounedeb.eklablog.com/

    *-*-*

     

    Flamboie !

    Tel le rouge du couchant

    Sois !

    Même le soleil connaît des tourments,

    Des tournants

    En avant.

     

    Alexia

    *-*-*

    Qui dégouline comme la sève

    De bon matin fait qu’on se lève

    Qui chatouille l’aurore

    En réchauffant les moutons d’or

    Le géant discobole aux mille facettes

     

     

    Isabelle Rondeaux

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique