• Textoésies et vous : de ma main à l'écorce

     

    De ma main à l'écorce
    l'envie véloce
    de vivre, de sentir
    mon âme en devenir.

     

    (10/05/20)


    3 commentaires
  • Murmures de la pluie

     

    "Il a plu... Il plut...Il eut plu... Qu'il ait plu...Qu'il plût... qu'il eût plu"...

    Une musique de mots s'invite à la fenêtre... une voix claire, légère distille les notes d'un appel :

    Viens ! Depuis trop longtemps ton âme désire renaître hors de son écrin, se mêler à la terre, sentir l'ivresse au-delà de la prose.

    Alors, laisse-la me goûter et même si je ne suis pas source, se désaltérer, goutte à goutte, à mon enchantement.

    Si je ne m'attache à aucune vie, je la donne à boire, à écouter, sans message. Oui, je partage mon bien-être avec la nature, sans rêver d'exister.

    Que crois-tu? Je ne pense pas. J'arrose les âmes prisonnières de leurs corps. Oui, j'ose un accord, dehors.



    (30/04/20)


    3 commentaires
  • Les petits pois à écosser

    Je contemple ma grand-mère arrondie par les années, enrobée d'un tablier gris usé, imprégné des parfums du potager.

    Dans le palais de sa cuisine, installée au bout d'une table interminable, Mémé active ses vieilles mains abîmées sur  des haricots verts géants.

    Moi, son arrière-petite-fille, je vois ses doigts pénétrer la chair verte et en extraire de grosses billes de la même couleur. Je reconnais ce légume qui, fixé à unité, est tellement parfait. Je rêve... un petit pois gros comme cela!
    - Eh oui ma chérie, ta mémé écosse des petits pois. Veux-tu faire comme moi Cathy?

    Les petits pois à écosser

    Ah quelle bonheur que d'en prendre un, de l'entrouvrir pour découvrir ses merveilles!
    Ah quelle fête que de sentir ces jolies boules magiques dans ma menotte malicieuse et de les laisser tomber une par une dans le saladier ébréché.

    - Coquine, je reconnais ton regard.  Quand j'aurai le dos tourné,  promets-moi de ne pas en faire un chapelet!

    Mémé n'y comprend rien. Les petits pois sont trop beaux pour finir à la casserole.


     

    (25/04/20) 


    6 commentaires
  • Textoésies et vous : A pas pensé

     

    Au bord de rien

    Au bord de tout

    Le chemin vient.

     

    (05/04/20)

    *-*-*

    Il suit son cours 

    nos pas le suivent 

    les uns unis à l'autre 

    vers leur horizon.

     

    Abécé 

    http://jardin-des-mots.eklablog.com/

    *-*-*

    Chemin de terre 

    aussi droit qu'un sillon 

    Bâton de pèlerin.

     

    Jill-bill 

    http://jill-bill.eklablog.com/

     

    *-*-*

    Où va le chemin 

    Nous allons 

    Que sera demain?

     

    Nounedeb 

    http://nounedeb.eklablog.com/

    *-*-*

    Il est si loin

    Il est si fou

    Notre chemin.

     

    Véronica Servanne

    https://lejardindaimehaut.blogspot.com/ 


    3 commentaires
  • http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/depliant-des-dix-mots-2019-2020

     

    Voici mon texte écrit jeudi 27 février dernier lors de l'atelier Mot-zaïque à la médiathèque à Saint-Doulchard qui participe à la semaine francophone :

    "Sous le charme de son aquarelle, une mangrove apparaissait alors que l'artiste se laissait vivre à vau-l'eau pour ne pas engloutir son inspiration fluide et peut-être, sans peur de l'ondée, atteindre sans le vouloir l'oasis de ses rêves spitants.

    Les couleurs de sa palette ruissellent. Plouf! D'un dernier coup de pinceau, elle se noie dans son tableau".

    (27/02/20)


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires