•  

    L'arbre centenaire

    au sang lunaire

    donne sève

    à tous nos rêves.


    Suzâme

    (15/08/12)


    5 commentaires
  • Petite introduction :

    Suite à un récital de harpe et le répértoire de la chorale "Le lien du sang" en la Chapelle Saint Jean-Marie Vianney à Rueil-Malmaison, j'ai écrit spontanément ces deux "instantanés poétiques" pendant l'execution de deux morceaux que je n'ai pas retrouvés sur internet: "Petite Valse" d'Alphonse Jean Hasselmans, compostiteur  et interprète de la fin du XIXè siècle et "Féérie - prélude et danse" de Marcel Tournier, du XXè siècle, j'ai inséré deux liens sur leurs interprétations  réciproques :

     

     

    Aujourd’hui

    tout est possible.

    Les palombes se rassemblent

    en paix

    Les clôtures s’évanouissent

    devant l’azur

    Les herbes dansent

    au vent d’une harpe

    lointaine

    Coquelicots s’ouvrent

    à l’amour de la vie.

      

     

    Danza Del corregidor de Manuel Falla

    http://www.musicme.com/#/Alphonse-Jean-Hasselmans/albums/The-World-Of-The-Harp-0028943386920.html

     

    -*-*-*-

     

    Marchons vite

    Courrons

    Poursuivons

    Le soleil donne son spectacle

    Il se pose sur la mer

    embrasse, embrase

    l’infini.

     

    Restons-là

    Attendons

    Rêvons

    La lune se dénude

    Elle offre ses rêves

    se donne, s’abandonne

    à la nuit.

     

    (10/06/12)

    "Au seuil du temple" de Marcel Tournier

    http://www.musicme.com/#/Marcel-Tournier/albums/Marcel-Tournier:-Works-For-Harp-0829410501361.html


    8 commentaires
  • images

     

    Bête à Bon Dieu

    As-tu des yeux?

    De quelle couleur

    est mon coeur?

     

    Suzâme

    (01/05/12


    7 commentaires
  •  

    Belle, secrète faille

     

    où s’abrite l’âme

     

    au-delà du regard

     

    qu’un seul monde éteint.

     

         

     

    Suzâme

     

    (24/10/11)  

    N.B. Un instant poétique qui n'était pas un textoésie puisque l'année dernière je n'en transmettais que rarement mais en recevant en commentaire le "Rebondissement" de Nounedeb, je n'ai pas hésité, avec son accord, à vous le proposer comme un duo ou un dialogue. Le mien, un peu beaucoup obscur, le sien plein d'une lueur éblouissante.

     

    Dans un monde éteint

    Un seul regard peut

    Comme d'une faille

    Faire briller l'âme.   

    Nounedeb
    http://nounedeb.over-blog.com/

     


    10 commentaires
  • Je me suis perdue parmi les arbres

    jusqu'au jour où j'ai rencontré un hêtre...

     

    Suzâme

    (15/01/12)

     

     

    ABC m'a laissé en commentaire ce très beau poème publié dans "Pêle-mêle" que je vous  invite à découvrir plus directement:

     

    Un hêtre au creux de l'hiver

    Un être sur notre terre

    Un hêtre effeuillé

    Un être dépossédé

    Un hêtre aux rameaux fourchus

    Un être aux mains tendues

    Un hêtre vraiment nu

    Un être su perdu

    Cet hêtre ne sait pas

    Qu'il refleurira

    Cet être ne croit pas

    Qu'il renaîtra

    Si ce n'est toi

    Si ce n'est moi

    Qui leur dira

    Que le printemps reviendra ?

     

    ABC

    http://detente-en-poesie.over-blog.com/

     

     

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique