• Une femme un peu « perchée »

     

     

    Connaissez-vous  cette femme un peu « perchée » ?

    Non pas Miss Ara ou l’éloquence même ni quelque vieille déesse hautaine, encore moins cette silhouette d’aigrette citadine surélevée par de redoutables talons aiguilles, non plus la bricoleuse de cathédrales, ni même l’alpiniste sans peur et encore moins la pilote du dernier vol d’essai d’un avion militaire…

    Mais… Cette femme aimante, amante de la vie, aimant de poésie… Oui, cette femme au léger déhanchement qui se promène au loin sur les sentiers, les passerelles, les friches de l’existence, les bords de la beauté, l’âme ouverte, les pieds dans le ciel.

     

     

    (30/05/2016)

    « Textoésies et vous : Rose vive, rose nue »

  • Commentaires

    3
    Lundi 6 Juin 2016 à 08:01

    Je crois que le coeur de la poétesse ne peut être que grand, accueillant, sensible. Elle a tant à donner ! Douce journée à toi Suzâme. Bises. Joëlle

    2
    Jeudi 2 Juin 2016 à 22:15

    Je crois qu'ici, j'apprends à la connaître par petites touches poétiques smile

    1
    Josette
    Lundi 30 Mai 2016 à 21:17
    Bon anniversaire Suzanne
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :