• Textoésies et vous : sur l'arbre et l'être

    25022012322

     

     

    J'avais inscrit cette pensée poétique en traversant un bois aux alentours de ma vie, je l'ai gardé jusqu'à sentir le moment propice de transmission vers vous .qui écoutez mon âme de si loin, de si proche parfois. Catheau m'a répondu et demandé de publier en avant-première sur son blog nos deux textoésies que voici:



    L'arbre n'est pas comme l'être

    Lorsque ses feuilles l'abandonnent

    Son écorce le protège de son âme.

     

    Suzâme

    (février 2012)

     

    L'être est comme l'arbre.

    Lorsque son âme l'abandonne

    Il devient écorce et feuilles.

     

    Catheau

    http://ex-libris.over-blog.com/

    Puis d'autres échos poétiques, méditations et sentiments, impressions, transpositions, relations avec l'arbre sont venus jusqu'à moi comme un chapelet de feuilles et de mots pour l'arbre et l'être de l'hiver :

     

    Ô Arbre !

    Donne-moi ta force

    que je ne chavire pas !

    Donne-moi ton impassibilité

    que je puisse survivre !

    Elance-moi de tes branches

    Qu'enfin, j'oublie!

     

    Fauvette

    http://olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com/


    L'arbre est un être vivant

    qui raconte toujours une histoire.

    Son coeur est immense.

    J'adore les arbres.

     

    Eddy


    Que porte donc l'homme

    caché derrière sa peau,

    si non l'éternel printemps de son âme impossible?

    Et la femme ?

    Un boa de feuilles mortes?

     

    Arthémisia

    http://corpsetame.over-blog.com/

     

    L'être cueille des mots

        quand vacille la lumière.

    Leur poésie allume l'espoir.

     

    Dans les vapeurs du matin

    S'estompe le relief des peines.

     

    Plume

    http://demauxenmots.over-blog.com/

     

    L'arbre sait se reposer.

    Il libère ses feuilles,

    les rend à l'univers

    comme de vieilles pensées

    pour laisser au printemps

    la fraîcheur renouveler.

     

    Elo

    http://www.confidences-libellule.com/



    A fleur d'écorce. A fleur de peau

    Frémissement de l'être-arbre

    Le temps du renouveau printemps approche.

     

    Hauteclaire

    http://hauteclaire.over-blog.com/  

    L'arbre est la sagesse infinie,
        Les racines de la terre,
        La patience végétale...

    Nina Padilha
    http://www.leschaisesdenina.com/
     


    Contre toi appuyée

    Je me sens reliée

    A la terre et au ciel

    Union providentielle 

    Joëlle
    http://joelle.colomar.over-blog.com/

     



    Autour de l'arbre

    des écorses de mots

    qui parlent

    à tout ce qui bouge... 

    Tilk
    http://tilk.over-blog.com/
     

    Il existe entre nous et les arbres

     une sensibilité qu'on a du mal à quantifier

      pourtant quand on serre leur tronc dans nos bras,

     quelque chose passe, un courant de bonheur...

    Timilo

    http://zitop.over-blog.com/

       

    Des paroles qui résonnent

    A travers la forêt

    Tel le vent d'Autan

    Secouant le feuillage

     

    Esclarmonde
    http://luniversdesclarmonde.eklablog.com/

     

     

    « La femme-lierre (poème)Pour le Casse-tête de la semaine : LUMIERE »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    19
    Lundi 5 Mars 2012 à 00:56
    tilk

    superbe partage!!!

    besos

    tilk

    18
    Elo
    Vendredi 2 Mars 2012 à 20:38
    Elo

    J'ai adoré tous ces échos... Cela crée un bel ensemble ! quelle idée sublime que ces textoésies !!!! MERCI mille fois ! je pense que dès que j'ai le temps je reviendrai pour aller visiter chacun. Ce soir, je ne peux pas . Bisous

    17
    Mercredi 29 Février 2012 à 18:49
    Carole Chollet-Buiss

    C'est très réussi, ces deux poèmes en écho, le tien et celui de Catheau. Deux arbres frères et bien différents, en somme.

    Les autres textes montrent bien que l'arbre est un symbole inépuisable.

    Carole

    16
    Mardi 28 Février 2012 à 17:51
    Pascale-Madeleine

    Ah j'aime beaucoup vos deux presque Haïkus !

    Je lirai les autres poèmes plus tard !

    15
    Mardi 28 Février 2012 à 08:20
    Pénéloop

    Je pense à

    Bonaparte et à Zizi J.

    ***

    Il écorce

    et

    elle effeuille...



    Loop

     

    Bonne journée! 

    14
    Lundi 27 Février 2012 à 18:14
    corinne56

    Bonsoir Suzâme,

    Magnifiques sont tes mots où l'arbre de vie inspire celui qui l'aime. Lorque l'on entoure un arbre de ses bras on ressent une énergie intense et le fait de rentrer en communion avec lui permet d'entretenir de bonnes relations avec lui, de l'écouter et de l'observer ... Il nous libère de nos tensions et nous apaise. Il nous ressemble beaucoup avec ses racines bien ancrées dans la terre. Bisous et douce soirée. Corinne.

    13
    Lundi 27 Février 2012 à 13:31
    Plume

    Petite surprise pour toi Suzâme sur mon blog ... Plume .

    12
    Lundi 27 Février 2012 à 12:01
    askelia

     Quelle richesse dans tous ces mots dédiés à l'Arbre ! Merci.

    11
    Lundi 27 Février 2012 à 10:32
    flipperine

    l'arbre est comparable à un être vivant et en ce moment ils vont retrouver tous les charmes

    10
    Lundi 27 Février 2012 à 08:45
    Esclarmonde

    Zut, j'ai mis un "t" à la fin d' "autan", que les toulousains et les autres m'en excusent !

    9
    Lundi 27 Février 2012 à 08:43
    Esclarmonde

    Des paroles qui résonnent

    A travers la forêt

    Tel le vent d'Autant

    Secouant le feuillage

     

    Esclarmonde

    8
    Lundi 27 Février 2012 à 05:42
    timilo

    Il existe entre nous et les arbres une sensibilité qu'on a du mal à quantifier  pourtant quand on serre leur tronc dans nos bras , quelque chose passe , un courant de bonheur

    De bien jolie citations

    Douce journée Suzâme

    Bisous

    timilo

    7
    Lundi 27 Février 2012 à 00:16
    tilk

    autour de l'arbre

    des écorses de mots

    qui parlent

    à tout ce qui bouge...

     

    j'adore ces partages...

    besos

    tilk

    6
    Dimanche 26 Février 2012 à 23:21
    Fathia Nasr

    Bonsoir Suzâme, jolie textes sur l'arbre, merci pour ce beau partage.

     

    Voici un de mes poèmes sur l'arbre de vie:

     

    Le vent murmure des mots sur l’arbre de vie,

    L’eau brille et nous parle de sa source bénie,

    La rosée infinie de la vie éternelle, la symbiose,

    Et la terre tressaille en chantant sa grandiose.

     

    L’arbre de vie ne perd jamais sa longévité

    Dont l’âme est forte et grande de la vérité

    Qui adore sans cesse son bienfaiteur ;

    Il est aux hommes leur bon sauveur.

     

    L'arbre de vie relit le ciel et la terre

    Au milieu du paradis qui explique le mystère,

    Destiné à ramener l’humanité à ses racines,

    Une humanité élue par les lumières divines.

     

    Fathia Nasr

    5
    Dimanche 26 Février 2012 à 21:56
    mansfield

    Magnifique, chacun a su faire parler la nature avec ses propres mots.

    4
    Dimanche 26 Février 2012 à 21:42
    libre  necessite

    Un vrai contact avec les arbres de la forêt. Bises dan

    3
    Dimanche 26 Février 2012 à 21:26
    Catheau

    Comme une "guirlande de Julie", qui aurait été écrite en l'honneur de l'arbre.

    2
    Dimanche 26 Février 2012 à 19:29
    joelle.colomar.over-

    Contre toi appuyée

    Je me sens reliée

    A la terre et au ciel

    Union providentielle

    Joëlle

     

     

     

    1
    Dimanche 26 Février 2012 à 17:55
    Nina Padilha

    L'arbre est la sagesse infinie,
    Les racines de la terre,
    La patience végétale...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :