• Ni lieu ni fleurs (poème) avec deux échos

    Ni lieu ni fleurs

    Mais toutes les mers

    Ni dieu ni peur

    Mais toute la terre.

     

    Feuilles et larmes

    Deuil et flammes

    Plus rien ne divise

    Mon âme en crise.

     

    Saison sans ombres

    Mais toutes les nuances

    Passion sans tombe

    Mais toutes les alliances.


     

    Suzâme

     

     

    (2/11/11)

     

     

    Deux échos : 


     

    Alliances, des ombres et des nuances

    Des larmes et des flammes

    Des fleurs et des mers

    Et germe notre terre !

     

    ABC

    http://detente-en-poesie.over-blog.com/

     

    L'écume de tous les rivages

    Porte nos chérissements.

    Elle embrasse le sable.

    Nous embrassons le vent.

     

    Artémisia

    http://corpsetame.over-blog.com/


     

     

     

     

     

    « Promenade au Bois de Boulogne avec HauteclairePapier libre :Ruines au vent »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Elo
    Mardi 8 Novembre 2011 à 20:50
    Elo

    Echos et partages quui font vivre les textes au delà d'eux même . J'aime. bisous

    13
    Elo
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 12:01
    Elo

    superbe... Le contrepied parfait de toutes les grisailles ! Bisous

    12
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:32
    fransua
    je vois que vos mots savent aussi être très beaux bonne soirée
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 07:13
    Jackie

    Ce poême me parle d'accueil, d'ouverture de vie. Merci

    belle journée

    10
    ABC
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 06:54
    ABC

    Pas de problème, bonne journée

    9
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 06:16
    Arthémisia

    L'écume de tous les rivages

    Porte nos chérissements.

    Elle embrasse le sable.

    Nous embrassons le vent.

    8
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 23:53
    7
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 19:00
    Tibicine

    Ineffable lien qui vit au delà des saisons et de toutes choses...Il est là dans le vivant dans son éternité niché au creux de notre mémoire, au creux de notre amour parfois imperceptible mais si vivace en même temps...Un coeur rempli pour toujours Amie. Tibicine

    6
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 18:22
    Korielle

    L 'absence défait les noeuds solides, le fil se tend et nous marchons dessus comme des funambules traversant le temps...

    Je t'embrasse

    5
    ABC
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 16:53
    ABC

    Alliances, des ombres et des nuances

    Des larmes et des flammes

    Des fleurs et des mers

    Et germe notre terre !

    4
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 16:53
    flipperine

    novembre et ses souvenirs et son temps incertain

    3
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 15:06
    Plume

    Tout est clair, tout est dit, avec des allégories fortes .

    J'entends là de solides repères ...

    Merci Suzâme, bises, Plume .

    2
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 14:57
    Nina Padilha

    Poème de saison, à l'unisson des arbres qui pleurent leur or, du ciel en deuil, des âmes froissées...
    Bisous, ma belle !

    1
    Dan
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 12:43
    Dan

    Un premier paragraphe extrèmement fort. Bises Dan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :