• Mon chemin vers Pierre Duclou, artiste peintre et ami de jeunesse

     

    Champs mirobolants

     

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE 

     

     

    Mathias Bloch a le plaisir de vous inviter à l’exposition

     

    D'une rive à l'autre

    PIERRE DUCLOU

     

    1 décembre – 23 décembre 2011

    du mardi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous

     

    Galerie Younique

    63-65 rue Pascal 75013 Paris

    Métro: Les Gobelins - Bus: 27, 47, 83, 91

     

    La Galerie Younique vous invite à l’exposition «D"une rive à l'autre» pour découvrir, rencontrer et partager l’univers pictural de PIERRE DUCLOU.

    De ses gravures récentes en passant par ses toiles libres, Pierre Duclou nous fait voyager dans un monde empreint de matière et de poésie."

     

     

     

     

    Mon témoignage sur Pierre Duclou

     

    Depuis toutes ses années sans se revoir tout en me souvenant de notre amitié mais surtout du commencement de son art dès l’âge de 16 ou 17 ans!...

    Enfin j’exagère nous nous étions retrouvés il y a une dizaine d’années sur Paris pour une de ses expositions et avions eu un échange si profond sur nos vies et sur l’art que j’ai su que le temps n’existait pas entre les êtres qui se reconnaissent .

     

    Lorsque j’ai décidé de me rendre à la galerie Younique qui le mettait à l’honneur au début du mois, j’ai un peu galéré dans les transports et chercher cette fameuse rue Pascal pour accéder avec enthousiasme à cette cour, puis m'introduire dans ce lieu de lumière qui exhibait son oeuvre dans l’espoir silencieux de le rencontrer. Un samedi ! pensez donc !

     

    De beaux formats dans un petit espace blanc m’accueillaient en même temps que le Directeur de l’exposition, Mathias Bloch, ami de toujours de Pierre Duclou, le grand absent qui donnait ses cours de peinture habituels du samedi. 

     

    Je pris place sur la banquette confortable et accepta le café si cordialement proposé et nous avons conversé comme deux inconnus qui connaissaient l’Artiste à des époques différentes.

     

    Je situe mes premiers souvenirs d’amitié liés à d’autres personnes marquantes encore aujourd'hui qui m’ont permis de faire sa connaissance entre 1972 et 1973. Pierre était heureux de créer tout en étant révolté contre la société. Il exprimait ses idées et développait un idéalisme combattif, peut-être seulement propre à la jeunesse de notre génération certes, mais aussi une fougue d’exister qu'il canalisait déjà dans sa perception et l'interprétation de chaque détail, empreinte, sinuosité, fissures, espace… transposés de sa tête énigmatique aux feuilles qui attendaient, qui acceptaient sa quête, sa cime et son dédale.

     

    Précoce pour vivre, créer, aimer autant à l’adolescence, il m’étonnait, m’interrogeait. Lorsque j’approchais des trente ans, nous nous sommes revus alors que j’avais mes enfants, que je cherchais à résister, à me prolonger dans l’écriture de poèmes déjà menacée et il a soutenu ma personnalité, mes idées et tenté de me m’affranchir de mes limites en me donnant confiance en ma liberté de dire et d'inventer, en m’incitant à transmettre autrement que par l’édition. Poésie murale, recherche d’effets d’impression…

     

    En 2011, j’aurai fait un pas qui m’importe alors que nous ne nous sommes pas revus. Je lui ai acheté un petit format que je n’aurais pas découvert si l’échange avec son ami Matias, ne m’avait pas rendu plus curieuse du moindre recoin de la galerie.

     

    Avant de quitter l’antre pictural que j’ai aimé explorer en toute ignorance, j’ai baigné mon regard dans ses couleurs nouvelles, des mondes inconnus ou imaginaires surgis des entrailles de la terre, de la mer et du cosmos.

     

    Suzâme

     

    (16/12/11)

     

     

     

     

    « Juste une poussière de penséeComme le murmure d'un train : des pressions... dépression... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 18:40
    ADAMANTE

    J'espère pouvoir aller découvrir ses œuvres, tu parles si bien de lui. Merci de ce partage.

    5
    Samedi 17 Décembre 2011 à 15:37
    4
    Samedi 17 Décembre 2011 à 10:03
    Monelle

    Quelle belle façon de parler d'une amitié qui perdure et d'un talent que j'ai bien aimé - merci pour le lien et la découverte !

    Bonne journée - bisous

                           x_3bdc4da8

    3
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 21:44
    tilk

    tu as une façon marveilleuse de parler e cette expo et de cet artiste

    besos

    tilk

    2
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 15:10
    Fathia.Nasr

    Bonjour Suzâne, si l'exposition du vernissage de ton ami était au Maroc, j'y courrai, comme je le fais ici dans mon propre pays, j'adore admirer l'art des peintres qu'ils soient célèbres ou amateurs. Un bel hommage à ton ami, bisous.

    1
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 14:58
    ppppppaNina Padilha

    Si ce n'était mon sabot qui m'entrave, comme j'aurais aimé t'accompagner pour que tu me guides...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :