• En retard pour les Jeudis de la poésie: Chemin de naissance

    Parce que je nais chaque jour

    En poursuivant mon chemin…

     

     

     

    Je l’appelle éternité

    Ce sentier de mer

    Qui me trouve et me perd

     

    Je l’appelle amour

    Ce cordon céleste

    Qui me guide et me teste

     

    Qui suis-je sur ce chemin

    Que le bleu envahit

    Ne suis-je qu’un cri

     

    Entre les buissons de mûres

    Et l’horizon sans fin

    J’ai peur. J’ai faim

     

    Je l’appelle existence

    Ce chemin froid et brûlant

    Qui me parle à pas lents

     

    Je l’appelle Poésie

    Ce bras de chair et d’infini

    Qui m’attire, m’éblouit.

     

    Suzâme

    (19/08/11)

    « Anne Le Sonneur : Le silence de la pierreRendez-vous aux Tuileries avec...Anne Le Sonneur »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Dimanche 21 Août 2011 à 13:34
    Plume

    Un beau chemin intérieur, profond, fait de paradoxes, de mystères, et de poésie ...

    Je savoure la beauté de ce texte . Merci, Suzâme . Bises .

    5
    Samedi 20 Août 2011 à 21:46
    ADAMANTE

    Il est beau ce chemin d'existence en poésie. Adamante

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 20 Août 2011 à 13:27
    emma

    J'ai aimé découvrir ce sentier intérieur. Un chemin qui peut entainer fort loin pour celui qui sait voyager.

     

    3
    Vendredi 19 Août 2011 à 13:57
    m'annette

    c'est très beau...

    2
    Vendredi 19 Août 2011 à 11:43
    Monelle

    Tu le décris si bien le chemin de ta vie !

    Bonne journée - bisous

    1
    Vendredi 19 Août 2011 à 11:19
    Nina Padilha

    Tu l'appelles...
    Tu le hèles ou tu le nomme ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :