• Défi Papier libre : L'Attente, l'Eternité...

    60748 447064882 1 450

     

    "L'homme sur le banc" de Jo Soussan

    Site : fr.arquid.com

     

    Sur un banc usé, ses longues mains sur ses genoux de marbre, presque dénudé dans ce froid parisien, l'homme semble scruter le silence. Il le modèle en pensées. Quelques passants l'observent, et, attirés par son calme démesuré, presque inconcevable ici, en plein boulevard, ralentissent à leur insu la marche infernale de leur quotidien.

    Ce n'est pas lui, cette silhouette assise, proche et inaccessible, qui parlera de son attitude mais c'est lui que les regards interpellent, tour à tour affolés ou rassurés par la pause de cet étrange solitaire de la capitale. Certains reconnaissent en lui la méditation, cette force intérieure intransmissible, d'autres l'effleurant, rencontrent en lui et son regard sans couleur, l'appétit d'une autre vie que sages et poètes éprouvent sans la nommer..

    L'attente, cette source sans note et sans miroir repose sur un désir immense comme l'existence s'entend silencieusement et s'étend pour cet être présent et suspendu à une dimension inconnue des passeurs comme un élan sans geste, sans mots, vers l'éternité.

     

    Suzâme

    (5/04/11)

    « "...C'est un jour que l'on rêve..." extrait d'un inédit de Pascale Locquin27ème salon d’écriture – Un coeur parle dans la foule »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 24 Février 2012 à 12:25
    jo soussan

    merci pour votre poesie tres heureux que ma sculpture vous inspire a tres bientot

    4
    Vendredi 8 Avril 2011 à 06:57
    m'annette

    j'aime beaucoup ton écriture, aux antipodes de la mienne. Je la trouve limpide et douce. J'aime ce personnage et ce que l'on imagine...

    Bonne journée

    3
    Mercredi 6 Avril 2011 à 09:34
    olga.au-coeur-des-mo

    Bonjour Suzâme,

    Très beau texte, qui nous renvoie à l'immortalité des statues, leur pouvoir sur un autre ailleurs. Nos regards attirés par cette immobilité.

    Pourtant sans vie, ils vivent pour l'éternité.

    Amitiés

    Olga

    2
    Mercredi 6 Avril 2011 à 07:10
    Nina Padilha

    Très joliment réussi !

    1
    Elo
    Mardi 5 Avril 2011 à 18:47
    Elo

    Tes mots nous emportent... Magnifique texte à la mesure de l'illustration que tu as choisis... Bravo!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :