• 54ème salon Un partage de mots : Dernière lettre

     

    Ton coeur tremble sans bruit

    et je frissonne d'inquiétude

    que peux-tu lire dans la nuit

    qui fait pleurer ta solitude

     

    Ton corps semble trahi

    et tu raisonnes au fond du lit

    que puis-je dire sur l'habitude

    qui tue l'amour de lassitude

     

    Tu m'effleures et me suspends

    me plie, m'enroule et me déchire

    Ce que tu lis mon pauvre amant

    tout ce que rupture délire

     

    Tu me recolles et me reprends

    m'arrose, me range et me cache

    Ce que je dis mon pauvre lâche

    Toute ton indifférence au temps

     

    Suzâme

    (10/10/11)

     

     

    54ème atelier : Vous êtes une feuille entre les mains de quelqu'un. Sans utiliser les mots : feuille, main, écrire et toucher.

     

    http://partagedesmots.forumprod.com/forum.php

    « Textoésies en échos : avec EloFée Lisette ou la poésie de l'origami »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 14 Octobre 2011 à 00:37
    Hauteclaire

    La lettre de rupture ... on la tord, on la froisse et pourtant elle reste.

    J'ai aimé cette lecture au bord de la déchirure.

    Gros bisous Suzâme

    5
    Mercredi 12 Octobre 2011 à 13:37
    Catheau

    Les feuilles mortes se ramassent à... votre plume légère.

    4
    Dan
    Mardi 11 Octobre 2011 à 23:05
    Dan

    Un rapport sensuel que certains velins méritent bien. Bises Dan

    3
    Mardi 11 Octobre 2011 à 22:50
    Plume

    Quelle éloquence ! Bravo Suzâme, je suis épatée !

    Bises et bonne nuit .

    2
    Elo
    Mardi 11 Octobre 2011 à 21:57
    Elo

    Superbe prestation pour ce salon ! BRAVO ! bisous

    1
    Mardi 11 Octobre 2011 à 21:54
    Nina Padilha

    Messagère de rupture...
    Ce Corentin, alors... Lol !
    Bisous, ma belle, et bonne nuit !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :